03/21/2010

France: l’interdiction abusive du droit de manifester

manifestation annulée, restons mobilisé!

To all guests of Al Aqsa est entrain de s'effondrer!! Réagissons! /!GRANDE MANIFESTATION/!

March 21 at 12:03am
As salamou alrykoum wa rahmatoulah wa barakatouhou

Aujourd’hui sera une journée à inscrire dans les pages les plus sombres de la République française ! La liberté d’expression, à travers l’interdiction abusive du droit de manifester faite à des milliers de personnes qui se sont déplacées pour soutenir le peuple palestinien dans la terrible épreuve qu’il subit, a été bafouée par les autorités politiques de notre pays d’une façon qui n’honore pas la démocratie française mais au contraire la plonge dans les heures les plus noires de son histoire. 

La volonté manifeste de museler la parole d’un groupe de citoyens français par des moyens illégaux (l’autorisation de manifester avait été signée dès mardi après-midi et l’interdiction annoncée seulement 3h43 avant le début de la manifestation) doit conduire tout le monde à réfléchir sur l’état réel de nos institutions. Dans la France de 2010, dès que des citoyens sont conduits à dénoncer des affaires aussi graves que celle qui a cours à Drancy, c’est toute la machine étatique qui s’emballe dangereusement ,quitte pour elle à prendre des décisions illégales, puisque toute personne privée de son droit de manifester doit pouvoir immédiatement saisir le tribunal administratif pour qu’il statue sur ce type d’interdiction préfectorale ; or le samedi ce recours légal n’est pas possible puisque le dit tribunal est fermé.

Face à cette situation imposée ce matin par les plus hautes autorités de notre pays, Abdelhakim Sefrioui, le responsable du Collectif Cheikh Yassine, s’est rendu lui-même place de la République, afin de pouvoir faire connaître à toutes les personnes qui affluaient pour manifester l’interdiction tombée dans la matinée. Ce ne fut pas une situation facile à gérer eu égard à l’imposante présence des forces de l’ordre réunies depuis midi sur le périmètre de la place de la République ; seul le sang froid et une grande volonté de ne pas voir la répression s’exercer sur toutes celles et tous ceux venus manifester ont pu permettre que tout le monde puisse quitter la place de la République sans heurts. 

Sachez, que ce soir notre détermination reste intacte et notre mobilisation sans faille.
Merci de votre soutien, et merci au nom de tous les Palestiniens, à toutes les personnes venues défendre aujourd’hui l'ensemble des scandaleuses violations des droits de l'homme qu'ils subissent dans le silence le plus total de la communauté internationale, dont celui de la France. 

le Collectif Cheikh Yassine