06/12/2012

Affaire Mohamed Merah

 Mohamed Merah.jpgAffaire Mohamed Merah, manipulation ou réalité ?

Mohamed Merah, décryptage d'une manipulation

préambule :
Aborder l'éventualité d'une stratégie politique de désinformation sera immanquablement accusé par l'autorité de théorie conspirationniste fumeuse.
Toutes informations relayées par un *mass média écrase toute autre opinion. Si l'information est au JT alors « Amen »

*Mass média ( médias capables d'atteindre et d'influencer une large audience )

Depuis Jacques Mesrine, personne n'avait accédé au titre d'ennemi public n°1.

Nous connaissons enfin l'identité du nouvel ennemi public n°1. Il s'agit de Mohamed Merah, jeune carrossier au chômage de 24 ans, secrètement islamiste. Il semble compliqué de se faire une réelle idée du profil du personnage. En effet, selon Samir, l'un de ses amis d'enfance, de son quartier : « C'est quelqu'un de gentil, de calme, le plus jeune de la fratrie. Il aime le foot, la moto, les voitures, les filles. Il n'avait aucun lien particulier avec la religion, ne portait pas de barbe, il allait en boîte. Je l'ai vu dimanche, il était très calme, normal. On ne parlait pas de politique. » Ses amis disent l'avoir vu il y a encore trois semaines en boite de nuit fumant la chicha, et qu'il s'était fait une crête rouge l'année dernière, sans oublier de préciser qu'ils ignoraient ses voyages en Afghanistan… pas facile d'arriver discrètement sur le front Afghan avec un look pareil, vous en conviendrez… et pourtant, Mohamed l'a fait.

Mohamed Merah, serait en fait une sorte de superméchant à l'égal de ceux des comics américains ( bandes dessinées) capable de faire des choses incroyables. Non content de s'être rendu sur le front Afghan prêter main forte aux résistants musulmans, après être devenu ainsi le premier punk moudjahid, Mohamed réussi le tour de force de s'échapper d'une prison de Kandahar dans laquelle il aurait été incarcéré après avoir été arrêté pour terrorisme, avant de rentrer en France, couler des jours paisibles. Enfin… jusqu'en mars 2012.

Selon le procureur de Paris, François Molins, il serait : « Un homme au profil violent, qui a manifesté des troubles psychologiques étant mineur. Il a un parcours de solitaire. Il peut rester enfermé chez lui pendant longtemps et regarder des vidéos de décapitations sur Internet. Tout ceci est d'une extrême violence.»… ( source : libération.fr )
selon BFMTV, Mohamed Merah aurait été salafiste fréquentant un groupe nommé « Forsane Alizza » qui lui aurait bourré le crâne.

Résumons, Mohamed Merah serait une sorte de monstre à l'égal du Joker de Batman, avec son aspect naïf et enfantin il a le pouvoir de persuader les bonnes âmes qu'il n'est pas si dangereux que ça, qu'il a même un côté sympa. Alors que c'est un psychopathe qui joue justement sur ce côté bon enfant pour l'effet de surprise, capable de se rendre deux fois en Afghanistan en deux ans, de postuler entre chaque voyage pour intégrer l'armée Française ou la légion étrangère, d'acheter un véritable arsenal, tout cela en étant fiché à la DCRI et à la DGSE, et sans éveiller le moindre soupçon. Si on me racontait une histoire pareille, je n'y croirais pas. Et vous ?

Selon François Molins, procureur de la république de Paris, le suspect aurait séjourné en Afghanistan en 2010 et au Pakistan en 2011. Intercepté lors d'un contrôle routier par la police afghane, il aurait été remis aux militaires américains qui l'auraient renvoyé en France par le premier avion.
Les forces américaines et celles de l'Otan dans ce pays, assurent n'avoir aucune trace des séjours de Mohamed Merah dans un camp d'entraînement djihadiste, contrairement aux déclarations des autorités françaises. Les autorités et le renseignement afghans ont également assuré n'avoir pas d'information sur la présence de Merah. Les forces de sécurité et des services de renseignements pakistanaises ISI ( Inter Services Intelligence ) ont affirmé aussi à l'AFP n'avoir aucune trace de son passage dans leur pays ( source : Agence France Presse 22/03/12 )

Les informations fournies par le ministère de l'Intérieur français sont-elles réellement fiables ? Les précisions des services afghans, pakistanais et américains semblent avoir de quoi jeter le discrédit sur les informations des autorités françaises et remettent sérieusement en doute leur crédibilité.

21:49 Posted by Universal in Actualité, Affaire Mohamed Merah | Permalink | Comments (0) |  Facebook |

The comments are closed.