04/25/2010

La guerre du Vietnam


Ðiện Biên Phủ et la guerre du Vietnam

Le peuple vietnamien avait déjà dû mener une longue guerre d’indépendance contre la France, de 1945 à 1954. À la fin de cette guerre d’Indochine, qui se termina pour les Français par la déroute de Dien Bien Phu, l’effort militaire français était financé par les États-Unis. En effet, ceux-ci voulaient mettre à mal les anciens empires coloniaux. Mais ils ne voulaient pas que cela fasse le jeu de l’URSS, vers laquelle les nationalistes vietnamiens regardaient.
Les troupes américaines prirent progressivement le relais de la France. J.F. Kennedy envoya plusieurs milliers de prétendus « conseillers militaires » ; il y en avait 16 000 quand il fut assassiné. Ensuite, Johnson – qui, en raison de l’hostilité de la population à la guerre, fit campagne comme le candidat de la « paix » -, puis Nixon – qui promit une « paix honorable », envoyèrent toujours plus de soldats. En 1968, il y en avait plus de 500 000, pour combattre une guérilla qui était censée être minoritaire. Les États-Unis y mirent toute leur technologie, tous leurs moyens militaires. Ils cherchèrent à mobiliser la population américaine. Ils déversèrent sur ce petit pays plus de deux fois plus de bombes qu’il n’en avait été largué par la totalité des belligérants pendant toute la Seconde Guerre mondiale. L’aviation américaine utilisa des quantités d’armes chimiques, notamment des défoliants, comme l’agent orange, dont la dioxine a empoisonné quatre millions de Vietnamiens. En tout, peut-être un million de combattants vietnamiens et quatre millions de civils ont perdu la vie dans cette guerre, dont la population paye encore le prix aujourd’hui.

http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky-62/article/l-imperialisme-americain-des#2.7

11:20 Posted by Universal in Actualité | Permalink | Comments (0) | Tags: i 7879 n bien ph 7911, guerre, vietnam |  Facebook |

The comments are closed.