04/15/2012

Courageux protecteur des enfants à nouveau persécuté en Belgique

actie.gevangTurnhout.jpgMr Marcel Vervloesem a été à nouveau emprisonné à la suite
d'accusations fabriquées pour essayer de le supprimer par
décès "naturel" en prison du fait de ses maladies : les officiels
du gouvernement belge veulent le faire disparaitre en tant que
témoin principal dans l'affaire Zandvoort comme il a remis à
la justice belge en présence des medias 21 CDs contenant
des milliers de photos pornographiques d'enfants dont certains
ont été identifiés comme ayant été signalés comme disparus,
travail qui aurait du ètre accompli par la police belge.
 
La justice de la Belgique est délibérément faussée pour
protéger des officiels criminels faisant partie ou couvrant
des réseaux pédophiles qui fournissent des enfants kidnappés
ou prostitués pour que puisse ètre commis sur eux des actes
monstrueux pouvant aller jusqu'à la mise à mort.
 
Précédemment, sous la pression de l'opinion publique
internationale Mr Vervloesem a été libéré mais la malveillance
de membres du gouvernement belge concernés n'a pas changé
vu l'ampleur des crimes qu'ils veulent s'efforcer de dissimuler.
 
Bruxelles étant jusqu'ici la capitale de l'Europe, tous les pays
membres doivent intervenir pour rétablir une véritable justice
dans ce pays, la capitale de l'Europe ne peut pas ètre le lieu
de convergence des associations de malfaiteurs qui font
commerce de la torture d'enfants : il y va de la crédibilité de
l'Union dans le monde, les membres des réseaux malfaisants
et les officiels qui les couvrent doivent ètre arrètés et jugés.
 
Vous remerciant pour m'avoir lu et espérant que ce résumé
des faits vous conduira à intervenir, je répondrais volontiers
à toutes questions,
 
Filip Marceron

-------------------------------------------------------
 Officiels belges actuellement responsables :
 - ministre de la justice Mme Annemie Turtelboom
- juges ayant harcelé Mr Vervloesem depuis 11 ans et l'ayant fait à nouveau emprisonner : Vander Flaas et Jacobs du tribunal de Turnhout.
 
Plus d'informations sur :
DE-MADAME-Patricia-POUPARD
 

Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout, t.a.v. Marcel Vervloesem, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique).  

Prison de Turnhout:

Directeur: Marc Hendrickx

Gevangenis van Turnhout, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique)

Tel.:014 40 89 30 - Fax:014 42 03 50

Ministre de la Justice belge, Annemie Turtelboom:

Secretariat du Ministre de la JustiticeWaterloolaan 1151000 Brussel (Belgique)
Telefoon02 542 80 11
Fax02 542 80 00

Comité Européen Contre la Torture et Des Traitements Inhumains:

Secretariat of the CPT
F-67075 Strasbourg, Cedex France
Tel.: France: 03 88 41 39 39, Int.: +33 3 88 41 39 39 - Fax: France: 03 88 41 27 72, Int.: +33 3 88 41 27 72
E-mail: cptdoc@coe.int
Internet: www.cpt.coe.int

04/09/2012

Interventions à l'étranger - militaire interventies: Action Louvain - Aktie Leuven

NATO-victims-Libya.jpgManifestation contre les participations belges à des interventions à l'étranger

Une quarantaine de personnes sont parties de Louvain lundi vers 10 heures pour une marche vers Bruxelles. Les participants dénoncent toute participation belge à une intervention militaire à l'étranger. L'organisateur de cette Marche de Pâques pour la paix, la Coordination louvaniste contre la guerre (LeCoTo), estime qu'une intervention comme celle effectuée en Libye l'an dernier n'amène que misère et chaos.

9 Avril 2012 

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/869719/manifestat...

---------------------

40 man voor betoging tegen deelname militaire interventies in buitenland

In Leuven zijn rond 10 uur een veertigtal betogers vertrokken voor een mars naar Brussel tegen de Belgische deelname aan militaire interventies in het buitenland. De manifestanten wezen erop dat dergelijk ingrijpen vorig jaar Libië in chaos en miserie heeft gestort. Het initiatief gaat uit van de Leuvense Coördinatie tegen de oorlog (LeCoTo) dat de paasmars voor vrede al voor het 10e jaar op rij organiseert.

"Voor de gewone Libiër is de situatie in het land er sinds de militaire interventie dramatisch op achteruitgegaan. Het gezondheids- en onderwijssysteem evenals de watervoorziening zijn er in mekaar gestort. Het land is nu in handen van 150 milities en het centrale bewind controleert enkel Tripoli. Deze interventie heeft dus veel miserie opgeleverd en niets opgelost", aldus woordvoerder Mario Franssen (LeCoTO). De organisatie eist dat ons land zich afzijdig houdt van een eventueel toekomstig militair optreden tegen Syrië of Iran en zijn troepen terugtrekt uit Afghanistan.

LeCoTo startte tien 10 jaar met deze paarsmars naar aanleiding van de oorlog in Irak. Ook dit thema blijft voor de groep vandaag nog actueel. Vooraan in de manifestatie wordt een spandoek meegedragen met de tekst "Geen oorlog tegen Irak om olie" en "Stop bezetting Palestina".

Op weg naar Brussel kunnen anderen de manifestanten vervoegen bij stops in Leefdaal en Tervuren. Vorig jaar waren er bij de start in Leuven een 50-tal manifestanten en bij de aankomst aan de Beurs in Brussel een 150-tal. De aankomst aan de Beurs is voorzien tegen 18 uur.

9/4/12 - Bron: belga.be

http://www.hln.be/hln/nl/957/Belgie/article/detail/142071...